Banner Image

Exemples de projets

 FAVORISER LES ECONOMIES D’ÉNERGIE 

 

IDENTIFIER UNE OPPORTUNITÉ

20 % des ménages les plus pauvres consacrent 9,6 % de leur budget à l’énergie, contre seulement 7,0 % pour les 20 % des ménages les plus aisés (INSEE, 2006). A Grenoble, 20% des logements sont des logements sociaux qui ont été construits pour la plupart entre 1945 et 1980 et ne répondent pas aux normes énergétiques actuelles.

Face à ce constat, le projet Ec’Audit, initié par l’équipe Enactus ENSE3, s’est fixé plusieurs objectifs : sensibiliser les acteurs du logement social (bailleurs et locataires) aux enjeux énergétiques, relayer les outils leur permettant de baisser leurs factures énergétiques, et réduire l’impact environnemental des logements sociaux.

PASSER A L’ACTION

Le projet Ec’audit se divise en deux volets complémentaires : améliorer la consommation énergétique des bâtiments et sensibiliser les populations cibles aux économies d’énergie. L’équipe Enactus ENSE3 propose ainsi un service d’audit énergétique et de conseils aux bailleurs sociaux de Grenoble afin de les orienter vers une réhabilitation thermique de leurs logements. En parallèle, des actions de sensibilisation aux économies d’énergie sont menées auprès des locataires pour les aider dans leur gestion quotidienne et réduire ainsi la facture énergétique.

L’équipe Enactus ENSE3 travaille en partenariat avec la Confédération Nationale du Logement de la Fédération de l’Isère (CNL 38), ENSE3 et G2Elab (soutien matériel, technique et scientifique).

FAVORISER LE PROGRÈS

  • 190 ménages sensibilisés et outillés
  • 4 audits énergétiques réalisés
  • 4 campagnes de sensibilisation menées                                                     Cliquez ici pour en savoir plus

 

 LE COVOITURAGE GRATUIT A GRENOBLE

 

IDENTIFIER UNE OPPORTUNITÉ

Près de 2 millions de kilomètres ont déjà été effectués en covoiturage, alors pourquoi ne pas covoiturer à échelle locale ? En moyenne, 1,7 personne circule dans chaque véhicule, alors partageons !

Actuellement, le problème des transports dans l’agglomération grenobloise relève principalement des transports de nuit, des zones mal desservies par les transports en commun et de la sécurité routière. L’augmentation du nombre de lignes de tramways (une cinquième ligne a été ouverte en juillet dernier) est une solution à ce problème mais ne suffit pas.

PASSER A L’ACTION

La mission d’Open Car est de fournir une plateforme de covoiturage local pour les habitants de l’agglomération grenobloise, visant à améliorer leur mobilité et à assurer leur sécurité. Cette plateforme permettra aux habitants de l’agglomération de se déplacer localement de manière rapide, conviviale, écologique et gratuite. Les conducteurs seront rémunérés avec des points « Open Car » qui leur permettront de s’offrir des cadeaux proposés par nos différents partenaires (magasins, salles de concert, laser game,…). Les voyageurs n’auront donc rien à débourser lors de leur trajet.

La plateforme permettra ainsi de créer une communauté solidaire d’habitants de l’agglomération grenobloise, s’entraidant dans des activités quotidiennes (salles de sport, universités, …) ou occasionnelles.

FAVORISER LE PROGRÈS

  • Un site internet en cours de création
  • Une communauté de 1046 personnes sur Facebook
  • Le prix Challenge Vinci Autoroutes:                                                                                                                                    « Conduite Responsable et Mobilité Durable »                                 Cliquez ici pour en savoir plus

DEVELOPPER LE TOURISME RESPONSABLE EN INDE

 

IDENTIFIER UNE OPPORTUNITÉ

En s’appuyant sur un partenaire local, Kabani, le projet IAM India (Intercultural Alliances for Management) s’implique dans une transition de leur activité agricole vers une activité d’écotourisme, assurant une meilleure répartition des revenus que le tourisme de masse, via une approche entrepreneuriale.La libéralisation de l’économie indienne a entraîné une chute d’environ 20% des prix domestiques du riz, du thé et du cacao. Cette chute a eu des conséquences dévastatrices sur les fermiers en Inde, surtout dans la région du Kerala, au nord du pays, ayant un fort tissu agricole.

PASSER A L’ACTION

Le rôle d’IAM India est d’aider de “jeunes entreprises” de type PME dans les pays en développement à se développer et se consolider par l’apport d’un suivi régulier touchant toutes les activités de l’entreprise : finance, stratégie, vente, marketing et communication. Ces jeunes entreprises ont pour objectif de soutenir des populations en difficulté en insistant sur les aspects sociaux et durables. IAM India contribue à ces projets en aidant les entreprises à transformer leurs idées novatrices en actions afin de devenir des acteurs du changement.

IAM India aide plus particulièrement Kabani à se faire connaître en Europe (surtout en France) afin d’attirer plus de clients européens. Ils souhaitent également étendre le modèle appliqué à l’Inde au Sri Lanka, et plus particulièrement à l’agence Solidestinations, pour lequel ils vont mettre en place un nouveau type de voyage alliant tourisme et humanitaire.

FAVORISER LE PROGRÈS

  • 480 personnes directement impactées
  • 5 employés à temps plein
  • 1 million de roupies de CA                                                                        Cliquez ici pour en savoir plus

     

  L’ENTREPRISE QUI RÉCONCILIE MODE ET HANDICAP

 

IDENTIFIER UNE OPPORTUNITÉ

2,3 millions : c’est le nombre de personnes en situation de handicap vivant en France. Toutes font face aux mêmes problématiques d’habillement : le vêtement est il adapté à mon handicap? Correspond-il à mon budget? L’étude de marché réalisée par les étudiants confirme alors qu’il existe un vrai besoin de s’habiller correctement et de manière adaptée au handicap, à bas prix.

Amedi, handipreneur paraplégique à Reims, souhaitait monter son entreprise mais ne savait pas par où commencer.  Les étudiants Enactus se sont positionnés en tant que « business angels » de compétences pour l’aider à développer son projet.

PASSER A L’ACTION

En travaillant leur business plan avec Amedi, les étudiants ont participé à la création d’une vraie entreprise dont l’objectif est de vendre, en ligne, des habits cousus mains et sur mesure dans leur atelier à Reims. La ligne de vêtements s’adresse aux femmes et aux hommes de 7 à 77 ans souffrant d’un handicap et dont le budget moyen est de 100 euros par vêtement.

En s’assurant des relations partenariales de choix (Alpha Santé, Association des Paralysés de France, Reims Handisport, Ecole de couture de Reims etc.), l’équipe a su tester et développer son projet.  Près de 35 000 € ont été levés pour lancer l’activité, qui devrait atteindre son point mort en vendant 90 vêtements par mois (soit l’équivalent de 89 000€ de CA). En parallèle, l’équipe a veillé à la formation d’Amedi : management, plan de communication, etc.

FAVORISER LE PROGRÈS

  • Une entreprise créée
  • 3 créations d’emploi : 2 couturières et un chef d’entreprise
  • 11 ventes déjà réalisées sur le premier mois                                                   Cliquez ici pour en savoir plus

 

SENSIBILISER LES PLUS JEUNES AUX DANGERS DE LA ROUTE

 

IDENTIFIER UNE OPPORTUNITÉ

La mortalité sur les routes et plus généralement le danger sur les routes devient un vrai sujet de société : 3388 personnes ont été tuées en 2014, ce qui représente une augmentation de 3% par rapport à l’année précédente.

De plus en plus d’initiatives sont mises en place pour sensibiliser les adultes, mais l’apprentissage doit commencer dès le plus jeune âge. La mission des Roues de l’espoir est ainsi de les éduquer à ces dangers  via un apprentissage ludique.

PASSER A L’ACTION

Leur solution est un livret de jeux sur le thème de la sécurité routière. Ce livret est destiné aux enfants de 6 à 11 ans, et l’on y suit les aventures de Tom lors de son trajet en voiture de départ en vacances. La Fondation VINCI Autoroutes pour une Conduite Responsable a décidé de soutenir  l’activité en achetant 10 000 livrets qui sont redistribués gratuitement sur les aires d’autoroute.

Ils ont également décidé de renforcer leur mission de sensibilisation en diversifiant les supports d’apprentissage. L’idée est de faire une version numérique du livret en l’adaptant à un site internet où l’on retrouvera les jeux du livret.

 L’équipe réinvestit 85% des bénéfices réalisés dans le financement d’ateliers de mobilité, des séances de code ainsi que des permis de conduire pour des personnes de l’auto-école sociale et solidaire de l’association «Innovation et développement».

FAVORISER LE PROGRÈS

  • 20 000 enfants sensibilisés
  • 40 personnes précaires de l’auto-école solidaire impactées
  • 10 000 livrets achetés par Vinci Autoroutes                                                Cliquez ici pour en savoir plus

 L’ELECTROMÉNAGER AU SERVICE DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE 

 

IDENTIFIER UNE OPPORTUNITÉ

La ville de Rouen accueille plus de 37 000 étudiants, population qui rencontre un certain nombre de difficultés économiques et sociales. Certains de leurs besoins sont insatisfaits, dont celui de l’accès aux appareils électroménagers.

Le projet Loca part d’un constat simple : aujourd’hui, un étudiant est amené à changer plusieurs fois de logement pendant sa scolarité. La dépense en électroménager représente en totalité 300 euros, soit la quasi totalité d’un budget mensuel étudiant (hors logement).

PASSER A L’ACTION

L’équipe Enactus de NEOMA Business School – Campus Rouen propose donc aux étudiants de Rouen un service de location d’électroménager en partenariat avec Envie. Envie est une entreprise sociale d’insertion qui rénove des appareils usés par l’embauche de personnes en réinsertion professionnelle. Le service comprend la livraison, l’installation, le service après vente et la récupération des appareils. Le projet vient également en aide à ENVIE en lui permettant l’accès à un nouveau marché (les étudiants) et un nouveau système économique.

De plus, le projet sensibilise les étudiants aux problématiques environnementales. Les tarifs avantageux et la souplesse du service s’adaptent au budget et à la mobilité des étudiants. L’expansion est en cours dans d’autres villes comme Rennes.

FAVORISER LE PROGRÈS

  • 2000  étudiants sensibilisés
  • 74 appareils loués
  • 7 600€ générés et un nouvel emploi créé                                                Cliquez ici pour en savoir plus

     

  AUTONOMISER LES ETUDIANTS DANS LA GESTION DE LEUR BUDGET

IDENTIFIER UNE OPPORTUNITÉ

Selon l’Observatoire de la Vie Etudiante, un tiers des étudiants nantais font face à des difficultés financières durant leurs études et plus de deux tiers d’entre eux ont dû acheter de nouveaux équipements pour s’installer.

Arriver à combiner des études et un logement avec un petit budget relève parfois du challenge. De plus, les étudiants sont toujours  à la recherche d’opportunités de sorties culturelles et sociales adaptées à leurs besoins. C’est en partant de ce constat que le projet Money Coach est né.

PASSER A L’ACTION

Chaque année, les étudiants organisent ainsi des ateliers de formations et des tables rondes en partenariat avec le CROUS de l’Université de Nantes et les banques locales. L’idée est d’éduquer les étudiants aux règles de vie et de gestion essentielles tout en répondant à leurs questions sur la gestion de son budget, la manière de négocier avec les banques, d’acheter et de consommer raisonnablement…etc.

En voulant toucher plus de bénéficiaires, l’équipe a fait le choix de rendre plus accessible ses outils en utilisant notamment une plateforme digitale pour mettre en ligne le guide de leurs conseils.  L’équipe vend cette prestation de service aux établissements d’enseignement supérieur pour que ces outils puissent être mis à disposition des étudiants gratuitement. La vente d’espace publicitaire dans le guide leur assure un complément de revenus.

FAVORISER LE PROGRÈS

  • 8 000 guides imprimés (dont 1 500 en anglais)
  • Une communauté de 375 personnes sur Facebook
  • Plus de 2000€ de chiffre d’affaire                                                                 Cliquez ici pour en savoir plus