Login Register

Cheers

Enactus IAE Lille

Revaloriser les céréales issues de la fabrication de bière des micro-brasseries qui sont riches en fibres/protéines et faibles en sucres pour en faire des produits céréaliers sains

IDENTIFIER UNE PROBLÉMATIQUE

L’idée de Cheers a émergé lors d’un cours sur la gestion de projet. Le groupe de Dimitry cherchait une idée de projet lorsqu’ils ont découvert des entreprises revalorisant la drêche aux Etats-Unis. La drêche est un résidu du brassage des céréales principalement issu des distilleries et brasseries : il s’agit d’un aliment riche en énergie, protéines et minéraux, principalement utilisé pour nourrir des animaux, mais encore peu connu en France.

Or, leur région (Hauts-de-France) compte de nombreuses brasseries : plus de 100 tonnes de drêche sont produites chaque année dans la Métropole Lilloise ! Les étudiants ont donc décidé de concentrer leur projet sur la revalorisation de la drêche pour en faire d’autres produits, notamment alimentaires.

L’idée plaît, les professeurs soutiennent le projet, et ils sont tellement enthousiastes qu’ils veulent présenter le projet au doyen de l’université ! Le projet remporte le concours “24h pour entreprendre” organisé par le Hubhouse de l’Université, l’équipe est boostée et décide alors d’appeler Adrien (un ami de Dimitry passionné de cuisine) pour les aider à avancer sur la partie recette. À la fin du semestre, Dimitry et Adrien décident de continuer le projet et d’aller plus loin, pour se lancer dans la création de leur start-up !

PASSER À L’ACTION

Les jeunes entrepreneurs s’allient à la Brasserie HUB qui leur fournit la drêche dont ils ont besoin. Au départ, ils souhaitent produire des barres de céréales et des steaks végétaux, à destination des sportifs. Cependant, les retours des clients les poussent à se tourner vers la production de cookies et crackers, à distribuer dans les bars, les coopératives, les cafés. Se focaliser sur ces produits consommés sur place permet aux jeunes entrepreneurs de rencontrer leur clientèle en personne d’obtenir des retours directs.

« Ces premières ventes ont été un moment incroyable. Tu rencontres des gens qui goûtent ton produit et qui apprécient la démarche. Ils sont épatés de voir des jeunes qui entreprennent et qui s’engagent pour l’environnement ! Rencontrer toutes ces personnes qui s’intéressent à notre projet, qui nous soutiennent, cela vaut vraiment le coup. »

LE PARCOURS D’ENTREPRENEUR SOCIAL

Dimitry avait déjà entendu parler d’Enactus à travers un article sur le projet Campus Market dans la presse locale. Lors d’un événement organisé par le Hubhouse de l’Université de Lille, il rencontre Sylvain, chargé du programme étudiant dans la région Hauts-de-France, et décide de rejoindre l’aventure Enactus.

Qu’est-ce que l’accompagnement d’Enactus leur apporte ? Motivation, mise en réseau, et les ressources de la plateforme Enactus Academy. « Ce qui est bien avec Enactus, c’est que je sais qu’il y a quelqu’un derrière moi qui me pousse. Tous les mois, on m’envoie des messages, on me demande des nouvelles, et cela me force à avancer » explique Dimitry. Le second avantage d’Enactus, c’est la mise en réseau : « Toutes ces rencontres que l’on fait, savoir qu’il y a d’autres projets ESS sur Lille, rencontrer les autres étudiants du programme Enactus, c’est génial ! » Et, enfin, Enactus Academy s’est avérée être une ressource indispensable, aussi bien pour les études de Dimitry que son projet d’entrepreneuriat : « Je suis en M2 Entrepreneuriat et Management de l’Innovation. À chaque fois qu’il y a quelque chose que je ne comprends pas, je vais sur Enactus Academy : les concepts sont expliqués simplement et clairement, cela m’aide beaucoup ! »

C’est également grâce à Enactus que Dimitry et Adrien ont entendu parler de l’incubateur Évident : le projet BioDemain a fait partie de la première promotion de cet incubateur. Cheers décide alors de postuler et leur projet a été sélectionné ! « J’espère que rejoindre l’incubateur va nous aider à trouver un modèle économique gagnant-gagnant, où les brasseurs, les consommateurs et notre start-up trouvent leur compte. » Les étudiants espèrent également trouver des moyens de financer le démarrage de l’entreprise, pour pouvoir investir entre autres dans des machines et la mise aux normes.

À court terme, les prochaines étapes sont de créer des statuts pour pouvoir lancer l’entreprise. Les Enacteurs ont également plusieurs projets en cours : dégustation de cookies drêche-chocolat à El’cagette Roubaix, organisation d’ateliers cuisine à la Baraka, tenue d’un stand de crackers aux Fashion Green Days (forum de la mode circulaire à Roubaix)… À plus long terme, les jeunes entrepreneurs souhaitent soutenir un maximum de micro-brasseurs en début d’activité en revalorisant leur drêche et en mettant en avant leur démarche éco-responsable.

N’hésitez pas à suivre le projet Cheers sur Facebook et Instagram pour être au courant des dernières news !


OBJECTIF DE DEVELOPPEMENT DURABLE n°2 : BONNE ALIMENTATION ET AGRICULTURE

Éliminer la faim, assurer la sécurité, alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable. Cet objectif vise à pouvoir donner à tous une alimentation saine, nutritive et suffisante tout en assurant la viabilité des systèmes de production et des revenus des producteurs locaux.