Login Register

OUISTITRI

 

Grenoble INP – ENSE3

Proposer une sacoche de tri pour les voitures créée à partir de bâches publicitaires recyclées afin de lutter contre les 25 tonnes de déchets jetés chaque année sur les aires d’autoroute en France.

IDENTIFIER UNE PROBLÉMATIQUE

D’après une étude Vinci Autoroutes, plus de 25 tonnes de déchets sont jetées tous les jours sur les autoroutes de France et un.e français.e sur trois reconnaît qu’il lui arrive de jeter des déchets par la fenêtre de son véhicule. C’est aussi notre sécurité et celle des hommes et des femmes de terrain, nos coûts autoroutiers et notre paysage de voyage qui en pâtissent. 

 D’après le 8ème baromètre de la Conduire Responsable mené par la Fondation VINCI Autoroutes en 2018, moins d’un.e français.e sur deux trie systématiquement les déchets qu’il jette sur les aires d’autoroute.

Le tri est pourtant une démarche nécessaire pour préserver les ressources non renouvelables ou en voie de raréfaction. Par exemple, une tonne de canettes d’aluminium recyclée permet d’éviter l’extraction de deux tonnes de bauxite, et une tonne de plastique recyclée permet d’économiser 650 kg de pétrole brut.

Pour répondre à cette problématique les membres du projet Ouistitri ont évalué le comportement des automobilistes par rapport à leurs déchets. Ils ont ainsi diffusé un questionnaire sur les réseaux sociaux, qui leur a permis de récolter 353 réponses. Les données les plus pertinentes révèlent que 68,8 % des interrogé.e.s ne connaissent pas le concept de poubelle de voiture et que seulement 12,5% indiquent en posséder une. Par ailleurs, un certain nombre de fumeurs et fumeuses font part de leur habitude de jeter les mégots par la fenêtre car ils dégagent une mauvaise odeur dans la voiture.

PASSER À L’ACTION

En pleine phase de prototypage, Ouistitri propose actuellement une poubelle de voiture ou plutôt une sacoche de tri ! Constituée à partir de bâches publicitaires récupérées auprès de différentes enseignes (musées / entreprises / etc.), la sacoche est divisée en deux compartiments. Pour le côté pratique, les fondateurs et fondatrices du projet ont pensé à accrocher la sacoche avec une sangle faite à partir de ceintures de sécurité recyclées. L’upcycling est le mot d’ordre pour la fabrication de cette sacoche de tri ! 

En plus d’avoir un impact environnemental, les membres du projet développent leur impact social. Comment ? En faisant appel à un chantier de réinsertion grenoblois, nommé Les Ateliers de Marianne, pour la production. 

Prototype de la sacoche de tri

Pour avoir un maximum d’impact, les étudiant.e.s ont ciblé les automobilistes les plus susceptibles de jeter par la fenêtre, c’est à dire les plus présents sur nos autoroutes : les professionnel.le.s. En diffusant l’usage de la sacoche aux entreprises ayant une flotte de véhicules de service / fonction, Ouistitri espère inciter les salarié.e.s à trier et respecter les bords des routes dans leur quotidien. En plus d’un bénéfice direct auprès des salarié.e.s, l’entreprise améliore également sa politique de RSE*.

*Responsabilité Sociétale des Entreprises

Mis à jour le 11/07/2019 par Manon Duval


OBJECTIF DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 11 : VILLES ET COMMUNAUTÉS DURABLES

Assurer l’accès à tous à un logement, à des services de base et des systèmes de transports adéquats, sûrs, à un coût abordable.
Améliorer la sécurité routière et la mobilité durable.
Réduire l’impact environnemental négatif des villes, en accordant une attention particulière à la qualité de l’air et à la gestion des déchets.
Renforcer les efforts de protection et de préservation du patrimoine culturel et naturel mondial.