Login Register

Omar

OmarC’est un jeune homme plein d’assurance et de bonne volonté que j’ai rencontré dans les locaux d’Enactus France. Omar 22 ans, responsable projet au sein de l’équipe Enactus de l’ESSEC nous fait partager son parcours, ses convictions et ses engagements.

Né au Maroc, il rejoint la France après l’obtention de son baccalauréat afin de poursuivre ses études. Très tôt, s’est éveillé en lui l’envie d’agir afin d’aider les autres :

Lorsque à un moment donné dans ma réflexion personnelle je me suis posé la question de savoir quel était mon but dans la vie,  je me suis rendu compte que ce qui me satisfait c’est d’aider les autres ! C’est ça qui m’apporte du bonheur personnel.

Ainsi après avoir effectué une classe préparatoire aux grandes écoles et intégré l’ESSEC, Omar très attaché à suivre un cursus qui lui ressemble décide de se réorienter.

Je me suis rattaché à mes passions et je me suis orienté vers la finance dans le cinéma. J’ai par la suite fait un stage dans le financement du cinéma international. 

C’est à travers ses stages d’études, qu’il se découvre une vocation pour l’entrepreneuriat social :

Je voulais trouver un moyen de financer ce qui n’est pas rentable (social, culturel, environnemental) ainsi je me suis retrouvé dans l’entrepreneuriat social ! J’ai d’abord été dans le secteur de la finance sociale. J’ai ensuite eu une expérience au sein du comptoir de l’innovation qui finance des projets sociaux ou environnementaux. C’est de là que mon envie de réellement m’investir dans des projets d’entrepreneuriat  social est née.

Très vite, il rejoint l’aventure Enactus :

On m’a communiqué l’énergie Enactus ! Cette organisation nous montre qu’il n’y a pas d’âge pour entreprendre. On se rend compte de nos possibilités. On peut changer pas mal de choses avec nos deux mains et on le ressent grâce à cette expérience. Ça fait du bien d’être baigné dans cet état d’esprit qui dit que c’est possible! En rencontrant cette équipe Enactus qui m’a expliqué le concept je me suis rendu compte que c’était le moment de m’impliquer ! 

 Omar est aujourd’hui le responsable du projet «  Refubiz » et gère une équipe de 11 personnes « L’équipe qui m’entoure est super cool ! » Leur projet vise à accompagner les réfugiés dans la création de micro-entreprises afin de favoriser leur insertion économique et leur développement personnel : « On leur apporte notre temps et nos connaissances pour les aider dans leur parcours professionnel (aspect administratif, financier) ». C’est d’ailleurs en apportant de son temps à l’association SINGA France qui vient en aide aux réfugiés que cette idée de projet est née :

Cette organisation m’a énormément touché car les liens se créent très facilement entre nous bénévoles et ses merveilleuses personnes que l’on appelle réfugiés. On  se sent rapidement membre à part entière d’un groupe qui travaille ensemble. Je me suis rendu compte que les réfugiés avaient beaucoup de compétences. Ils sont brillants mais ils n’ont pas les codes.

Son expérience Enactus, est pour lui un concentré de moments de joie et de défis :

C’est un vrai bonheur de faire partie de cette dynamique entrepreneuriale ! Mais il est vrai que continuer à faire avancer le projet tout en tenant compte des contraintes extérieures est un challenge quotidien.

Pour Omar, essayer l’expérience Enactus c’est l’adopter

Il n’y a rien à perdre à essayer. J’ai envie de dire : c’est en s’agenouillant qu’on à la foi ! Il peut y avoir des déclics en se mettant à la tâche. Il faut régulièrement sortir de sa zone de confort. À un moment il faut essayer !

Sa vision de l’entreprise de demain est celle qui aura mis au centre de son modèle économique l’humain et celle qui se rendra compte que c’est possible d’enrichir la société au sens social environnemental et culturel tout en satisfaisant ses investisseurs

L’entreprise d’aujourd’hui est trop focus sur les investisseurs ! Il faut oser et se réinventer pour atteindre ses buts de conciliation.