Login Register

Salah

photo salahA 23 ans, Salah a déjà un beau chemin de parcouru. Ancien responsable équipe (team leader) de l’équipe Enactus Mines Nancy, il lance actuellement sa propre entreprise. Il revient avec nous sur son parcours avant, pendant et après Enactus ! A la suite de son baccalauréat, Salah a effectué deux années de prépa à Grenoble avant de rejoindre l’école Mines de Nancy avec une spécialité en robotique et intelligence artificielle.

Salah a toujours été très engagé dans le domaine de l’entrepreneuriat : « J’avais déjà vécu pas mal de projets ». Il a contribué à la création de plusieurs associations au sein de son école : « Mine Nancy entrepreneurs » qui promeut l’entrepreneuriat et accompagne les étudiants entrepreneurs, et le programme de conférences « TED », qui est une plateforme d’échange et de propagation d’idées. En parallèle des structures crées au sein de son établissement, Salah était également président de  l’association « Anim’EST »  qui fait la promotion de la culture asiatique. Ces associations sont toujours actives actuellement et progressent.

Hyperactif, Salah est ponctuellement impliqué au sein de diverses autres structures : auprès du Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves), il participe régulièrement aux ateliers organisés par la structure à destination d’entrepreneurs sociaux. Il était également très investi au sein d’associations comme « Singa » ou « Make Sense » où il fait partager ses compétences en informatique et gestion de projet. Sa découverte de l’économie sociale et de l’entrepreneuriat social s’est faite au travers de cours dispensés au sein de son établissement sur la RSE.

Il nous explique sa vision de l’entrepreneuriat :

Je n’aime pas la vision « Sillicon Valley » qui dit que c’est super sexy d’être entrepreneur, de monter des boîtes, de faire des levées de fonds. Pour moi la vie ce n’est pas cela. Pour moi, créer des choses et les pousser jusqu’au bout est essentiel mais je n’ai pas ce prisme de maximiser mon bénéfice et rentabiliser rapidement. Pour moi, c’est l’idée d’avoir un impact et que la structure soit viable qui compte. Enactus représente ses deux idéaux.

C’est lors d’une intervention faite au sein de son établissement par un partenaire commun à son école et à Enactus France  que Salah découvre l’organisation:

Il y a eu une introduction à Enactus. C’est comme cela que j’ai rencontré Aymeric (directeur EF) et Céline (Responsable programmes) et que Enactus à démarrer dans mon école. J’ai été le co-fondateur et le premier Team Leader.

Sa première année d’engagement à Enactus a été très chargée ! Rythmé par cette envie d’aller au bout des choses et d’avoir un impact, Salah a endossé plusieurs rôles à la fois :

J’avais plusieurs casquettes : l’encadrement des équipes en général, les initier à l’entrepreneuriat, et le développement des projets. On était une équipe nouvelle on avait tous un peu toutes les casquettes. On se donnait des coups de main les uns les autres et c’était très stimulant ! 

Trois projets ont été mis en place durant son année d’implication : Hand’Speaker, son projet principal est un dispositif qui permet de reconnaitre la langue des signes française. Les gestes des sourds et muets sont instantanément traduits sur une application afin de leur permettre de communiquer plus facilement. Ce projet a obtenu le prix espoir lors de la compétition nationale. « Fridge manager » est un projet qui permet de lutter contre le gaspillage alimentaire et « Re : SOS » est un projet de fabrication de meubles en cartons  pour les sans-abris. Ces deux derniers projets ont été repris par l’équipe Enactus de son établissement et sont encore actifs sous des appellations différentes.

Salah et son équipe composée de 12 étudiants ont dû faire face à plusieurs problématiques dans la mise en place de ces projets d’entrepreneuriat social :

Trouver des mentors et des financeurs qui comprennent l’ESS fut très compliqué car ce secteur n’était pas très développé. On avait du mal à prouver notre légitimité. Même sur les compétitions de start up, les entreprises en compétitions étaient toujours généralistes et l’entreprise sociale n’était pas bien reconnue. De plus, c’était la première année qu’Enactus était actif dans notre école et on avait peu d’expérience.

A la suite de son aventure Enactus, Salah a continué ses engagements au sein des entrepreneuriales du Mouves et de Singa. Il est également toujours très impliqué dans les événements de son école autour de l’entrepreneuriat.

L’expérience Enactus lui a permis d’apprendre à écouter et à prendre du recul sur ses propres idées et convictions :

Je n’étais pas très flexible et cela s’est amélioré avec le temps, je suis devenu plus compréhensif envers les gens et j’ai appris le sens du consensus. 

Avec du recul, son aventure lui a permis d’élargir sa vision de l’entrepreneuriat et a contribué à structuré son orientation professionnelle :

Avant, je n’entendais parler que de gens qui voulaient entreprendre pour devenir riche et j’avais l’impression que le monde était en train de perdre la tête. Cela m’a rassuré d’être dans cette ambiance. J’ai rencontré des gens incroyables ! Aymeric, Lily, Céline, leur dévouement et leur engagement à fait en sorte que je me dévoue au maximum sur mes projets. Cela m’a beaucoup aidé d’avoir des modèles. J’ai eu des bonnes références. Cela m’a également convaincu sur le fait que je ne voulais pas rejoindre une structure « confortable ». Aussi, j’ai bénéficié du soutien sans faille de mon école et d’un accompagnement poussé de nos Conseillers Pédagogiques, Isabelle LE MAY et Anne FLEURANCE et un encadrement de ma directrice des Etudes, Marie-Reine BOUDAREL et je les remercie de leur investissement. 

Aujourd’hui diplômé, Salah a lancé sa propre structure et est actuellement directeur général de « WAZE Education », une plateforme de mise en relation et de collaboration entre des entreprises qui ont des besoins d’innovation et des universités qui disposent des ressources humaines et matérielles pour réussir ces projets. En parallèle il reste très investit auprès de l’association Enactus France Alumni.