Login Register

Solange

Solange_blogSolange, 21 ans est responsable de l’équipe Enactus CELSA Paris Sorbonne. Déterminée à transmettre sa passion de l’entrepreneuriat social au plus grand nombre, elle revient avec nous sur son parcours au sein d’Enactus !

Selon Solange, si un mot devait la caractériser ce serait « l’émerveillement », car c’est d’après elle le point de départ de la réflexion humaine et c’est ce qui lui permet de rester positive. Issue d’une famille de cinq enfants, elle a passé son enfance sur les routes du monde en ayant vécu pendant 9 ans à l’étranger :

Je suis un peu déracinée ! Je me sens citoyenne du monde plus que française ou italienne ! J’ai un regard sur la vie différent des autres, car ce n’est pas commun de s’adapter dans différents pays.

Après l’obtention du baccalauréat, elle entre en prépa littéraire en philosophie. Actuellement, elle étudie la communication au CELSA. Elle se considère comme paradoxale :

Scolairement, mon parcours a été très linéaire et classique. Mais dans ma personnalité, c’est le contraire ! Mes proches me définissent comme originale et folle ! J’aime le risque, j’aime la nouveauté et un de mes slogans c’est qu’une vie n’a pas de saveur si elle n’est pas folle.

Originale mais aussi très engagée, Solange a évolué dans un cadre propice qui lui a transmis la fièvre de l’engagement :

J’ai des parents et une famille très dévoués aux autres ! Le contexte familial était favorable.

 C’est en tant que scout qu’elle vit ses premiers moments d’engagement :

Le scoutisme m’a ouvert les yeux sur le fait qu’il n’y a pas de plus grand bonheur que d’aider les autres. Ça a été un déclic !

Son aventure Enactus a commencé l’année dernière :

Nathalie la coordinatrice de programme Enactus est venue au CELSA pour nous parler d’Enactus. J’avais vraiment envie de faire quelque chose de professionnalisant, car en prépa j’avais été frustrée de ne pas pouvoir consacrer de temps à autre chose qu’à ma formation intellectuelle. Enactus était un bon moyen de développer mes compétences et de me sentir utile au monde.

Depuis, Solange a réussi à reformer l’équipe Enactus de son établissement et à mobiliser d’autres étudiants autour de la question de l’entrepreneuriat social. Solange voit son aventure Enactus comme une passion et a à cœur de la transmettre afin de permettre à d’autres de s’engager :

Cette aventure a changé ma vie ! Elle m’a permis de développer ma confiance en moi et de booster mes compétences en leadership. J’ai pu élargir ma connaissance du monde et de l’entreprise. J’ai découvert certaines de mes capacités notamment d’un point de vue entrepreneurial. D’ailleurs peut-être que je ferai de l’entrepreneuriat grâce à Enactus !

Aujourd’hui, Solange est très investie dans son rôle de responsable de l’équipe Enactus de son établissement composée de douze étudiantes. Elle voudrait transmettre sa motivation aux étudiants du CELSA afin de leur permettre d’être autant nourris qu’elle et de se réunir autour des valeurs de l’entrepreneuriat social. Son but : que le flambeau d’Enactus soit transmis chaque année et ne s’éteigne pas au CELSA.

Cette année, les membres de l’équipe Enactus du CELSA sont répartis sur trois projets d’entrepreneuriat social :

« Part’âge » qui consiste à mettre en relation des jeunes collégiens et lycéens avec des personnes âgées par le biais d’un échange de compétences monétarisé afin de créer des relations entre ces populations et leur redonner confiance en eux.

« Bisibus » qui développe un système de ramassage scolaire en aidant des jeunes rwandais au chômage à acheter un bus afin de diminuer les dangers du chemin vers l’école et faciliter la scolarisation des enfants ainsi que l’insertion professionnelle des jeunes.

« Wonder Chair » qui propose aux personnes en situation de handicap des accessoires de fauteuil roulant ergonomiques, design et abordables afin de changer le regard des autres sur le fauteuil.

Motivée et présente sur tous les fronts, Solange a conscience des responsabilités liées à son rôle au sein de l’équipe :

Au début, j’avais l’impression de tenir cette équipe dans ma main et que si je lâchais, tout était foutu ! J’ai plein de filles géniales dans l’équipe, mais cela ne suffit pas, pour porter du fruit, il faut qu’elles soient soudées, valorisées et épanouies.

Convaincue que l’expérience Enactus représente une vraie plus-value pour les jeunes d’aujourd’hui, elle n’en minimise pas le travail à fournir : L’aventure Enactus demande beaucoup d’énergie et d’investissement. Mais il faut regarder sur le long terme. Cela booste professionnellement et c’est un vrai plus sur le CV.

D’un naturel optimiste, Solange à une foi inébranlable en l’être humain et croit au développement du modèle participatif :

Je suis sûrement naïve mais je crois que le monde de demain n’est pas déterminé par l’argent et l’économie. Tant que l’homme existera, il y aura toujours de l’amour et de l’entraide. Et peut-être que la crise développe justement notre capacité à collaborer, bricoler et innover. L’important c’est que le progrès technique soit accompagné de progrès humain.